Le Valais, paradis du vélo ? Une tendance émergente à confirmer dans les faits.

Mercredi soir s’est tenue à Sion l’assemblée générale de l’association PRO VELO Valais. L’occasion de passer en revue l’actualité de cette association militante, et de faire le point sur la situation du vélo en Valais.

Le bilan de l’exercice 2016 est satisfaisant pour PRO VELO Valais, avec différentes actions couronnées de succès (action parking, cours vélo, bourse aux vélos, …). Afin de poursuivre son action, une nouvelle structure a été adoptée par l’assemblée générale, avec un comité renforcé par trois chefs de projets (événements, formation et aménagements) et un coordinateur en charge de la représentativité des régions. L’association confirme ainsi son souhait de renforcer ses ancrages régionaux, y compris dans le Chablais et le Haut-Valais.

L’assemblée a été l’occasion de débattre sur la campagne publicitaire de la SUVA et de 4 polices cantonales, au travers de laquelle les cyclistes se sont sentis dénigrés alors que la grande majorité d’entre eux pratique le vélo au quotidien dans le respect des règles et autres usagers. Les cyclistes présents ont pu témoigner de leurs expériences vécues, telles que l’insécurité causée soit par des aménagements inexistants ou inadéquats, soit par des comportements illicites d’automobilistes (téléphone au vélo, stationnement sur des bandes cyclables, …).

PRO VELO Valais salue les initiatives récentes prises notamment par l’Etat du Valais et Valais Wallis Promotion afin de développer les activités liées au cyclisme dans le canton. L’association souhaite toutefois que ces intentions se traduisent également par un effort réel sur les infrastructures afin de faciliter la cohabitation des différents modes de déplacement.

Convaincus que le développement des déplacements à vélo est une des clés de la réponse au défi de la mobilité croissante, PRO VELO Valais se battra également à l’avenir pour que les bandes cyclables ne soient plus utilisées comme des parkings sauvages, pour que les sas aménagés aux feus soient respectés par les automobilistes, et que les comportements déplacés et dangereux à l’encontre des cyclistes soient sanctionnés. Dans cet esprit, l’association invite tous les cyclistes confrontés à des situations dangereuses à la contacter afin de pouvoir relayer et soutenir les revendications légitimes des usagers.