Rassemblement /parking

Rien de tel que d’une raclette ou d’une soupe autour de son vélo stationné dans un confortable rectangle blanc, servant habituellement de parking à véhicules automobiles. A Sion, ces rassemblements au cœur de l’hiver équivalent à un clin d’œil vis-à-vis du manque d’attention de la Ville à l’égard des cyclistes ou plutôt d’absence d’efficacité dans la concrétisation de leurs engagements.

Motion vélo (suite)

Bien que les députés n’aient pas souhaité compléter les bases légales cantonales en faveur du vélo, la motion Clivaz rétrogradée en postulat permettra fort heureusement de justifier l’attribution d’un poste spécifiquement à la coordination cantonale pour la mobilité douce, sans que le parlement n’ait à accorder de nouvelles ressources au service concerné. La nomination récente d’un ingénieur cantonal convaincu par l’importance du vélo au quotidien y est pour beaucoup dans cet encourageant dénouement.

Mobilier original

Le stationnement vélo mis en avant par le biais d’un mobilier urbain spécifique et pratique, telle est l’idée d’un de nos membres, cycliste au quotidien et architecte qui a planché sur un modèle original d’équipement pour déposer sa petite reine. Bien lui en a pris, car le ville de Sion lui a commandé plus de 200 places pour équiper la vieille ville.

Veloverbindung Brig <> Visp

Après la « Roten Meile », infrastructure primée et déjà réalisée entre Naters et Bitsch, c’est à nouveau le Haut qui fait office de précurseur en Valais avec des aménagements d’ampleur en faveur de la mobilité douce. La seconde liaison cyclable reliera en rive gauche du Rhône les villes de Brig et Viège, desservira les zones habitées de Gamsen et Eyholz et se connectera avec la « Roten Meile » et les gares régionales. Ce projet très attractif et complet ambitionnera, une fois réalisé, un report vers les mobilités douces.